MENU

Covid-19 : Après une recrudescence de cas en Mayenne, le préfet appelle à la vigilance

Alerté par l'augmentation importante de nouveaux cas Covid-19 en Mayenne, le préfet de Maine-et-Loire rappelle l’importance du maintien des gestes barrières et des distanciations physiques.

Depuis deux semaines, le département limitrophe de la Mayenne est confronté à une augmentation importante du taux d’incidence qui mesure le nombre de cas Covid-19 rapportés à 100 000 habitants. L’ensemble des habitants de la Mayenne ont par ailleurs été invités à se faire dépister.

« Dans notre département de Maine-et-Loire, les déplacements ne sont plus limités et la vie sociale a pu reprendre un cours presque normal, mais il est urgent de rappeler le nécessaire respect des consignes sanitaires et notamment le port du masque en lieu fermé, ainsi que la distanciation sociale », souligne le préfet, René Bidal.

Selon lui, « le retour à une vie spéciale qui se normalise a conduit de trop nombreuses personnes, et notamment les plus jeunes, en cette période de vacances estivales, à s’affranchir de toutes les recommandations en vigueur ».

« La situation de la Mayenne nous rappelle que le virus circule toujours activement, dans notre département comme ailleurs. Pour éviter l’apparition de nouveaux foyers de contamination, je rappelle avec insistance que le respect des gestes barrières et de la distanciation sociale est indispensable pour traverser la crise sans risquer un retour au confinement, comme cela peut toujours être décidé en cas de situation grave », ajoute-t-il.

Le préfet indique que « le port du masque est plus que recommandé dans les lieux publics, où l’affluence est la plus forte. L’hygiène des mains (lavage, désinfection au gel hydroalcoolique) doit être scrupuleusement respectée et les déchets dits Covid (masques, gants, mouchoirs en papiers usagés) ne doivent pas être jetés n’importe où,
mais mis dans un sac fermé avant d’être jetés ».

René Bidal rappelle également que « les rassemblements de plus de 10 personnes restent interdits sauf exceptions, accordées en fonction de la garantie du respect des distanciations et des gestes barrières ».

Pour finir, il demande « instamment aux propriétaires de bars et de restaurants de se conformer aux règles en vigueur pour leurs établissements et de ne pas organiser de festivités compromettant la sécurité sanitaire de leurs clients. À cet égard, j’ai demandé aux forces de police et de gendarmerie de se mobiliser pour contrôler le respect des consignes qui s’appliquent dans ces établissements et de verbaliser, le cas échéant, les contrevenants ».

Imprimer

  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-