MENU

Au cours de l’Histoire, le curseur de l’exercice du pouvoir dans les démocraties a oscillé entre démocratie représentative et démocratie participative. Depuis un certain nombre d’années, plusieurs dispositifs ont impliqué plus fortement les citoyens dans la politique. Ainsi les comités consultatifs, conseils de quartier, conseils municipaux d’enfants, conseils d’école, conseils de développement dans les intercommunalités, etc., permettent de faire participer les habitants à certaines décisions concernant la vie de la commune (aménagement de quartiers, équipements sportifs et culturels, vie de l’école). De la même manière, les associations sont le plus souvent des partenaires favorisant l’implication des habitants.

Le choix d’avoir conservé les communes déléguées lors de la création de la commune nouvelle de Beaupréau-en-Mauges visait à maintenir un lien de proximité entre élus, services et habitants, mais aussi à favoriser l’engagement de la société civile dans la vie municipale.

Cependant, la municipalité souhaite aller plus loin et a affiché dans son programme électoral sa volonté d’améliorer les pratiques démocratiques afin que les citoyens deviennent aussi des acteurs et qu’ils soient associer aux décisions influençant leur qualité de vie, afin de renforcer le lien social entre les habitants, de construire des politiques publiques plus pertinentes.

Imprimer

Leurs visages ne vous sont pas inconnus car vous les croisez au quotidien. Les commerçants tiennent une part importante dans le dynamisme de nos centre-bourgs. Astrid Ménard, chargée de mission commerce, tire le portrait des nouveaux arrivants pour vous permettre de mieux les connaître.

Voici le premier portrait de la série #LesVisagesDuQuotidien 

Imprimer

Avec l'installation des chaleurs estivales et la baisse du niveau des eaux dans la Loire et les rivières, des cyanobactéries sont susceptibles de se développer dans les zones où le courant et la profondeur sont faibles et où la transparence de l'eau laisse entrer les rayons du soleil. La surveillance du milieu dans le département a permis de détecter l’apparition sur la Loire de petits amas d’algues noirs flottants au gré du courant et s’accumulant derrière les obstacles. Les analyses montrent que ces amas sont constitués en grande partie d’algues filamenteuses, mais contiennent également des cyanobactéries benthiques, productrices possibles de toxines potentiellement dangereuses pour les animaux domestiques.

Imprimer

Le moustique tigre, potentiel vecteur de virus comme le chikungunya, la dengue ou Zika, colonise progressivement le territoire métropolitain depuis 2004. Afin de limiter la transmission de ces maladies, l’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire active son dispositif de surveillance du 1er mai au 30 novembre.

Imprimer

  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-