MENU

À LA UNE

  • Covid 19 : campagne de dépistage à Beaupréau ce jeudi

    Face à la recrudescence de l’épidémie de Covid-19 à Beaupréau-en-Mauges, l’ARS Pays de la Loire, en lien avec la commune, organise une opération de dépistage gratuit à Beaupréau, jeudi 5 août 2021 de 14h à 18h, salle de la Garenne.

    Lire la suite

  • [TEASER] Une série de portraits pour (re)découvrir l’Èvre

    Qui mieux que les habitants eux-mêmes pour parler de leur territoire et de ses nombreuses richesses ? Pour faire (re)découvrir l'Èvre et sa vallée, les communes de Montrevault-sur-Èvre et Beaupréau-en-Mauges ont donné la parole à quelques passionnés du territoire.

    Lire la suite

  • Pôle culturel : rejoignez le groupe de travail !

    L’équipe municipale souhaite reconstruire la médiathèque et l’école de musique étant donné que les bâtiments actuels sont exigus, inadaptés et peu efficaces sur le plan thermique. Parallèlement, la commune déléguée de Beaupréau dispose de deux églises dont l’entretien s’avère coûteux. Une seule église sert de manière régulière au culte. La municipalité s’autorise donc à vérifier s’il est possible d’implanter ce futur équipement à l’église Saint-Martin à Beaupréau.

    Lire la suite

La commune de Beaupréau-en-Mauges est engagée dans une démarche de transition écologique, au service de la qualité de vie du territoire. L'environnement est le pilier principal du projet politique. Il doit être l'élément fondateur de toutes les autres actions, qu'elles soient liées aux aménagements ou bien qu'elles relèvent de l'animation du territoire. 

Biodiversité

Biodiversité

"Une naissance, un arbre", trame nocturne, entretien des pieds de murs... Les leviers sont multiples pour préserver la biodiversité. 

Eau

Eau

La gestion de l’eau potable et de l’assainissement relève de Mauges Communauté. La commune agit, à son niveau, pour préserver la ressource en eau.

Énergies

Énergies

Le développement des énergies renouvellables est un enjeu du Plan Climat Air-Énergies Territirial (PCAET) porté par Mauges Communauté et les 6 communes des Mauges. 

Gestion des déchets

Gestion des déchets

Retrouvez les modalités de collecte et de valorisation des déchets

Manger local et durable

Manger local et durable

Manger local, de saison, équilibré ou encore labellisé, est l’un des deux piliers du projet "Cœur des Mauges", mené conjointement avec la commune de Montrevault-sur-Èvre. 

  

La municipalité de Beaupréau-en-Mauges a l’ambition d’ouvrir un centre de santé à l’automne 2021 pour répondre aux enjeux d’accès aux soins et de développement du territoire. Ce centre de santé municipal sera rattaché aux services du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS).

Médecins, à Beaupréau-en-Mauges vous ne serez jamais seuls ! 

Médecins, vous souhaitez exercez sur un poste salarié en centre de santé ? Rejoignez notre équipe et travaillez avec un secrétariat et un coordinateur. Collaborez avec l'équipe de soins primaires au sein d'une maison médicale qui accueille d'autres professionnels de santé. Exercez sereinement votre métier

Dans un premier temps, le centre, situé sur la commune déléguée de Jallais, devrait accueillir deux médecins pour effectuer 1,5 équivalent temps plein. La volonté est de créer une structure la plus souple et évolutive possible.

AfficheA3 centre de santé« Les étapes pour aboutir à l’ouverture de ce centre sont nombreuses : après avoir élaboré un diagnostic local de santé, il a fallu travailler sur le montage financier du centre de santé, puis rédiger un projet de santé, document indispensable pour obtenir l’autorisation d’ouverture par l’Agence Régionale de Santé » indique Laëtitia Agra, adjointe en charge de la politique de la santé.

A ce jour, au niveau de la municipalité, tous les moyens ont été mis en œuvre pour que le projet puisse voir le jour. Le projet de santé a été envoyé aux autorités compétentes dont l'Agence Régionale de Santé (ARS) et validé le 26 juillet 2021. Ce document de référence précise le contexte d’intervention de la commune et les modalités de fonctionnement du centre de santé. 

Il est consultable en ligne : pdfProjet de santé - Centre de Santé de Beaupréau-en-Mauges

Contact : 

02 41 71 76 80 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
bit.ly/BeMvideomedecins

Afin de poursuivre l’amélioration de l’habitat, Beaupréau-en-Mauges accompagne les particuliers dans leurs travaux avec une OPAH-Ru (Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat-Renouvellement urbain) de 2020 à 2024.

Vous êtes propriétaire, occupant ou bailleur, en centre bourg ? Vous souhaitez améliorer ou rénover votre bien immobilier ? Vous pouvez bénéficier de conseils gratuits et d’aides financières conséquentes pour des travaux !

Ces travaux peuvent concerner :

  • l’amélioration thermique de l’habitat visant à réduire la consommation énergétique (isolation des combles, remplacement de chaudière…),
  • la rénovation globale des logements les plus endommagés (mise en conformité de l’électricité, traitement des remontés d’humidité, pose d’une ventilation…),
  • l’adaptation des logements pour favoriser l’autonomie des personnes en situation de handicap et des personnes âgées (remplacement d’une baignoire par une douche, installation d’une barre de maintien…),
  • la rénovation des façades.

Les aides accordées dépendent des types de travaux à effectuer mais également des revenus des propriétaires.

Périmètres concernés par l'OPAH-Ru : 
Quelles sont les démarches à effectuer ?

Pour mettre en place vos projets de travaux, il faudra réaliser un diagnostic de votre logement. Le groupement formé par Alter’Public, l’association Locaux-Moteurs et le cabinet Exp’Ergo, mandaté par la collectivité, peut vous accompagner gratuitement sur le volet administratif, technique et financier.

Avant de signez des devis, contactez un technicien d’Alter Public qui se tiennent à votre disposition, du montage du dossier jusqu’à la fin des travaux !

Les « Locaux Moteurs » à la rencontre des habitants

L'association «Locaux-Moteurs » a pour but de favoriser l'accès à ce programme d'habitat. Recrutée à cet effet, une équipe de terrain va à la rencontre des ménages, en porte à porte, pour échanger sur leurs besoins de travaux (dans le respect des règles sanitaires). Deux «Locaux-Moteurs », Nadine Boumard et Georges Remeau, informent les ménages de l'accompagnement technique et des possibilités d'aides. Chaque demande est transmise à l'équipe d'Alter qui assurera une étude technique adaptée. L'association «Locaux-Moteurs », tout comme l'opérateur Alter, délivre un conseil neutre et gratuit. Merci de leur réserver un bon accueil.

pdfTélécharger la plaquette d'information

Visite du premier chantier d'amélioration de l'habitat financé par l'OPAH-Ru à Gesté : https://www.beaupreauenmauges.fr/au-quotidien/actualites-beaupreau-en-mauges/2474-visite-du-1er-chantier-d-amelioration-de-l-habitat-finance-par-l-opah-ru-a-geste

Contact :

Chargés de mission Alter Public
02 41 27 78 78 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
La loge, Beaupréau

Leurs visages ne vous sont pas inconnus car vous les croisez au quotidien. Les commerçants tiennent une part importante dans le dynamisme de nos centre-bourgs. Astrid Ménard, chargée de mission commerce, tire le portrait des nouveaux arrivants pour vous permettre de mieux les connaître.

N°1 - Mickaël

1 Pharmacie Briand
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Connaissez-vous Mickaël ? 

Il est récemment arrivé dans la ­commune et son visage vous dit peut-être quelque chose. Normal...Il est pharmacien au Pin-en-Mauges !
Nous l’avons rencontré pour vous.

Qui êtes-vous ?

« J’habite dans le vignoble nantais. J’ai fait mes études de pharmacie à Nantes. J’ai toujours travaillé à Sainte-Luce-sur-Loire depuis 2004 ».

Comment êtes-vous arrivé au Pin-en-Mauges ?

« C’est le hasard qui m’a amené ici. Au départ, j’avais un projet de collaboration avec une amie de fac qui, pour différentes raisons, n’a pas abouti. Par le bouche à oreille, j’ai eu vent de la vente de la pharmacie de Mme Baranger. Les projets de développement alors amorcés m’ont séduit et convaincu ».

Comment avez-vous été accueilli ?

« L’accueil au Pin-en-Mauges a été très agréable. La patientèle a semblé soulagé par la reprise de l’officine. Mme Colineau, maire délégué, a ­soutenu le projet en partenariat avec les services de Mauges Communauté et de Beaupréau-en-Mauges ».

Des projets pour l’avenir ?

« La pharmacie va être transférée dans le nouvel espace commercial du Pin-en-Mauges. Si tout se déroule comme prévu, nous intégrerons nos nouveaux locaux avant la fin de l’année 2020. Il y a aussi le développement de nouvelles activités que confient les autorités de santé aux pharmaciens et le développement des partenariats avec les acteurs locaux : EHPAD, institut, etc ».

Un p'tit + ?

Mickaël espère bien pouvoir mettre ses compétences en orthopédie au service de vos bras, jambes, etc. Les entorses n’ont qu’à bien se tenir !

pdfTélécharger le portrait

N°2 - Déborah

2 - O Sublime, Déborah
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Connaissez-vous Déborah ? 

Elle s'est installée dans la ­commune et son visage vous dit peut-être quelque chose. Normal... Elle est esthéticienne à Jallais !
Nous l’avons rencontrée pour vous.

Qui êtes-vous ?

"Je suis native de Saint-Florent-Le-Vieil et je vis à Jallais depuis plus de 20 ans. J’étais esthéticienne à domicile avant d’ouvrir l’institut de beauté et spa Ô Sublime."

Quel est le concept de votre institut ?

"En plus des prestations traditionnelles, Ô Sublime propose un espace spa, hammam et sauna. C’est un concept que l’on retrouve généralement dans les grandes villes. Je trouvais que cela manquait à nos petites communes. Mon salon est aussi axé sur le bio, son univers mélange nature et élégance pour vous offrir un moment d’évasion dépaysant et relaxant. C’est aussi une idée cadeau pour les anniversaires ou les fêtes de fin d’année, je propose des cartes cadeaux Ô Sublime."

Comment avez-vous pensez votre institut ?

"Passionnée par mon métier, j’ai puisé des idées lors d’expériences vécues pendant mes voyages. Celles-ci m’ont amenée à penser un institut avec des murs arrondis, ce qui procure à ma clientèle un sentiment de douceur et de bien-être."

Comment avez-vous été accueillie à Jallais ?

"J’ai été très bien accueillie ! Les jallaisiens ont été très surpris de voir la réhabilitation qui a été réalisé dans l’ancien centre de santé de Jallais 20 boulevard Audureau, pour le transformer en centre de bien-être haut de gamme accessible à tous. Ma clientèle est très heureuse de pouvoir trouver dans les Mauges les mêmes services que dans les grands centres urbains."

Un p'tit + ?

Depuis ses débuts, Déborah travaille avec des produits bio. Elle a été précurseur dans ce domaine pour le bien-être de ses clients.
En réalité, elle a même 2 petits + ! Déborah est maquilleuse partenaire pour le Comité Miss France.

pdfTélécharger le portrait

N°3 - AMANDINE

1 Pharmacie Briand
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Connaissez-vous Amandine ? 

Elle s’est installée dans la commune et son visage vous dit peut-être quelque chose. Normal... Elle est fromagère et restauratrice à Beaupréau, nous l’avons rencontrée pour vous.

Qui êtes-vous ?

« Originaire de Cholet, j’ai grandi « dans les champs » de Saint-Macaire-en-Mauges et j’habite maintenant au Fief-Sauvin. J’ai suivi des études d’hôtellerie restauration puis je me suis spécialisée dans la sommellerie. Après avoir travaillé dans une cave qui proposait aussi de la fromagerie-crèmerie, j’ai eu envie de m’installer et d’allier tout ce qui me plaît : le vin, le fromage et la restauration, et de les concilier avec une vie de famille ! De là est née l’idée du comptoir à fromage  ».

Justement, pouvez-vous nous parler de votre boutique ?

« Chez Augustine est un comptoir à fromage. On peut y acheter du fromage, de la crèmerie et du vin mais aussi déguster ces produits sur place à l’occasion d’un déjeuner, d’un after-work ou encore lors d’une soirée-concert. C’est un peu compliqué de parler du concept car il est perturbé en ce moment par la crise sanitaire mais nous nous sommes adaptées assez facilement, vu le succès de la vente de fromage à emporter  ».

On a tendance à confondre Amandine et Augustine. Pourquoi avez-vous choisi l'enseigne « Chez Augustine » ?

« C’est le prénom de mon arrière-grand-mère qui aimait beaucoup manger, recevoir et passer de bons moments à table. Chez Augustine, on accueille les clients comme s’ils allaient chez leurs grands-parents. C’est d’ailleurs ce qui a définit nos choix de déco réalisée avec beaucoup de récup‘ !  ».

Comment avez-vous été accueillie dans la commune ?

« Nous avons été très bien accueillies par les habitants de Beaupréau et des alentours qui sont gourmands. On peut compter sur eux malgré la fermeture du bar/restaurant, ils répondent présents pour la vente à emporter. D’ailleurs, notre équipe s’étoffe et nous seront bientôt 3 pour vous recevoir dans de meilleures conditions. Cela nous permettra aussi d’aller au bout de nos idées  ».

Un p'tit + ?

Avec un large choix de produits (entre 50 et 80 variétés de fromage), Amandine cherche toujoursAvec un large choix de produits (entre 50 et 80 variétés de fromage), Amandine cherche toujoursà surprendre ses clients.Elle s’attache à proposer en permanence des petites nouveautés et de bons produits locaux.

pdfTélécharger le portrait

N°4 - YOLANDE

Portrait Délice Absolu
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Connaissez-vous Yolande ? 

Elle a récemment ouvert la boutique de glaces Délice Absolu dans le quartier Saint-Martin à Beaupréau... Entrepreneuse complète, elle est agricultrice et pâtissière -glacière, nous l’avons rencontrée pour vous !

Qui êtes-vous ?

« Arrivée au Fief-Sauvin il y a 11 ans, j’ai suivi une formation agricole à la maison familiale de Jallais. Diplômée technicienne agricole en 2012, je me suis installée avec mon conjoint en 2013. J’aime particulièrement cuisiner. Pour améliorer notre train de vie et apporter une valeur ajoutée à notre lait, nous avons eu l’idée de le transformer en produisant des glaces. J’ai passé un CAP pâtisserie avec plusieurs spécialisations et suivi une formation de glacier. Je suis maître-glacier depuis le début de l’année. La glace est une science très spécifique, la méthodede production est difficile à acquérir. J’ai mis un an pour mettre au point toutes mes recettes ».

Justement, pouvez-vous nous parler de votre commerce ?

« Ouvrir notre propre magasin est une envie de longue date pour commercialiser autrement qu’au travers des grandes surfaces ou magasins de producteurs. La boutique Délice Absolu nous permet d’avoir un lien direct avec nos clients et de mieux les connaître, habitués à venir à la ferme ou non, ils peuvent aussi toujours le faire sur rendez-vous. Nous commercialisons pâtisseries et glaces mais nous pouvons aussi préparer des gâteaux adaptés aux envies de nos clients pour des évènements comme les mariages ou pour les cantines scolaires. Pour les fêtes de fin d’année 2020, nous avons produit 1 600 bûches. Généralement, on ne dort pas beaucoup pendant cette période… ! Les habitants de la commune et de ses alentours nous ont très bien accueillis. Ils sont au rendez-vous de la gourmandise que ce soit à la boutique ou à la ferme ! ».

Votre entreprise est une affaire de famille, pouvez-vous nous en dire plus ?

« En plus de travailler en couple, nos trois enfants ont rejoint l’aventure. Mon mari s’occupe de l’exploitation agricole.Avec l’aide de mon fils Lorgany, devenu pâtissier en 2020, je transforme le lait en glaces et pâtisseries. Notre fille Lorgania s’occupe du marketing et des packagings. Notre seconde fille Lorganie travaille au magasin, elle accueille la clientèle et vend nos produits. Ce fonctionnement bien rôdé assure la pérennité du commerce car mon fils peut prendre le relais en cas d’empêchement. Nous travaillons autour de valeurs communes en utilisant le plus possible de produits locaux et en essayant d’être éco-responsables. ! ».

Un p'tit + ?

En plus des glaces sucrées,Yolande développe une gamme de glaces gastronomiques pour accompagner les mets de grands restaurateurs mais aussi des cuisiniers amateurs. Elle proposera aussi bientôt des glaces sans lactose à base de riz, de coco… Ceci permettra aux gourmands intolérants ou allergiques de se régaler !

pdfTélécharger le portrait

N°5 - EMELINE

2 Les ciseaux d'Emeline
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Connaissez-vous Emeline ? 

Elle s’est installée dans la commune et son visage vous dit peut-être quelque chose. Normal... Elle est coiffeuse à Villedieu-la-Blouère, nous l’avons rencontrée pour vous !

Qui êtes-vous ?

« Originaire de Nueil-les-Aubiers, je suis diplômée d’un CAP et d’un BP coiffure. J’ai grandi dans les Deux-Sèvres et j’habite désormais à Saint-Georges-sur-Loire. Après avoir travaillé dans différents salons pendant 11 ans à Tours, Thouars et Nueil-les-Aubiers, j’ai eu envie de m’installer et de devenir mon propre patron ! ».

Justement, qu’est-ce qui vous a poussé à reprendre ce salon ?

« Depuis toute petite, j’ai toujours rêvé d’ouvrir mon salon de coiffure. J’ai trouvé celui d’Annie Terrien via une annonce sur Internet. Afin de me faire connaître par sa clientèle et me familiariser avec le salon, je l’ai rejoint pendant deux semaines avant de reprendre l’activité. De plus, mon envie de revenir en campagne m’a poussée à m’installer ici pour retrouver un esprit familial et convivial. Je dois admettre aussi que j’ai eu un coup de coeur pour le salon !  ».

Quel est le concept de votre salon ?

« J’essaye de faire attention à l’environnement. Je fais partie de l’association « Coiffure Juste » qui recycle les cheveux en les transformant en boudin absorbant pour limiter les émissions d’hydrocarbures des bateaux. 1 kilo de cheveux peut absorber jusqu’à 8 litres de pétrole ! Cette technique permet de dépolluer la mer. Lorsque mes sacs de cheveux sont pleins, je les envoie à l’association qui se charge de les transformer. Pour les colorations végétales, les shampoings et les soins, je n’utilise que des produits 90 % naturels. À terme, je souhaiterai me convertir au 100 % naturels avec des soins faits de terre et d’eau nécessitant une pause plus longue. J’envisage également d’accueillir un(e) apprenti(e) au mois d’août pour m’épauler ».

Comment avez-vous été accueillie dans la commune ?

« J’ai été très bien accueillie par les habitants ! Je ne m’attendais pas à un tel accueil et cela m’a surpris puisque je ne suis pas native de la commune. Ici, les habitants ne viennent pas seulement pour se faire coiffer, ils s’intéressent à ce que je propose. De plus, la clientèle est restée fidèle après la reprise du salon, elle a continué à me faire confiance ».

Un p'tit + ?

En utilisant des produits naturels, Emeline cherche toujours à tendre vers le « Zéro déchet ». Elle s’attache à proposer en permanence des alternatives, par exemple, elle offre à ses clients la possibilité de recharger leurs bouteilles de shampoing (au maximum 3 fois).

pdfTélécharger le portrait

En attendant la réouverture des bars, cafés et restaurants, les restaurateurs de Beaupréau-en-Mauges s'adaptent à cette situation particulière en proposant des plats ou des menus à emporter. De plus en plus sont passés de l’assiette à la barquette. De quoi éveiller vos papilles et retrouver les bonnes saveurs locales avant qu'ils puissent de nouveau vous accueillir !

Cette liste n'est pas exhaustive. Pour y paraître, modifier les coordonnées ou les horaires, merci d'adresser votre demande à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour vous protéger et protéger vos commerçants, le port du masque est recommandé et il convient de respecter les gestes barrières.

Andrezé 
  • Le Mélis - 15 place de la mairie
    Plats à emporter midi et soir (formule à 9 €)
    Commande avant 11h pour le jour-même 
    02 41 56 50 18
Beaupréau
  • L’Œuf et la Poule - rue Sainte-Anne (galerie Intermarché)
    Formule chaude ou froide, uniquement le midi
    Commande avant 17h pour le lendemain
    02 41 63 30 33 ou via message privé sur la page Facebook "L'Oeuf & La Poule"
  • Le Lion d'Or - 1, rue des Mauges
    Plats à emporter midi et soir (burger, salade, viande...)
    02 41 63 01 50 
  • Tutti Matic - Rue du Planty
    Distributeur de pizzas (de 6 € à 11 €)
    7j/7 - 24h/24
  • Tutti Matic - 1 rue Henri IV
    Distributeur de pizzas (de 6 € à 11 €)
    7j/7 - 24h/24
  • Logis d'Elbée
    Restaurant fermé mais ouverture de l'hôtel en continu
Jallais
  • Oh ! La Bonne Pizza - 1, rue Gustave Eiffel
    Pizzas à emporter (entre 7 € et 12 €)
    Du vendredi au dimanche : 18h - 22h
    06 61 78 72 66
  • La BaraKa - 7, rue Meleux
    Kebab, frites, paninis - Consulter la carte
    Du mardi au vendredi, 12h-13h30
    02 41 28 60 25
La Jubaudière
  • Le Bon Coin - 1 rue d'Anjou
    Drive possible, sur réservation
    02 41 63 87 90
Gesté
  • Restaurant du Château de La Brulaire
    Menu à emporter (15 € enfant - 25 € adulte)
    Réservation en ligne : https://www.clovver.fr/shop
  • Le Café des Sports - 1 rue d'Anjou
    Burgers, pizza (carte : https://www.facebook.com/Restaurant-Caf%C3%A9-des-sports-102429591471502/)
    Le vendredi, de 19h à 20h - Commande avant 19h la veille
    06 11 09 03 31 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-